Le Petit Atelier De Louise | Louise aime Yohanna
18048
single,single-post,postid-18048,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,boxed,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-7.8,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2,vc_responsive
Photographe : Magali Selvi

19 Jan Louise aime Yohanna

C’est en recherchant mes idées de cadeaux de Noël pour le Calendrier de l’Avent 2015 que j’ai découvert la jolie marque Plumette.

Chaque pièce est réalisée à la main dans un atelier Niçois à partir de draps chinés et teintés dans des tons pastels et poudrés.

Je ne sais pas si le souvenir d’avoir réussi à captiver mon « audience » au travers de quelques exposés réalisés sur des sujets qui me passionnaient (Frida Kahlo au lycée, Hergé et le Dalaï Lama ou les Eames lors de mes études d’architecture) a influencé ma décision de travailler dans la communication, mais  j’ai toujours éprouvé un plaisir immense à mettre en avant des personnalités talentueuses… Aujourd’hui, je vous propose de rencontrer Yohanna Roger, la créatrice qui se cache derrière Plumette.

Où as-tu grandi? 

Je suis née à Valbonne, un village des Alpes Maritimes, entre mer et montagne.

Quel métier rêvais-tu de faire quand tu étais petite?

Enfant, je rêvais d’être acrobate puis illustratrice de livre pour enfant.

Quel a été ton parcours? As-tu toujours été créatrice de jolis objets?

Avant de devenir créatrice, j’exerçais le métier d’éducatrice spécialisée. Cela a toujours été une véritable vocation : je travaillais dans un centre qui accueillait des personnes sans domicile fixe, auprès de jeunes femmes isolées ou avec des enfants porteurs de handicaps.
Mais la création a toujours fait partie de ma vie puisque j’organisais déjà des ateliers créatifs avec les enfants dans les centres à je travaillais. A mon sens, la création est un merveilleux supports éducatif!

Comment as-tu démarré Plumette?

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé créer. J’ai fait de la peinture, de la sculpture…
Ma mère créait beaucoup de choses pour ma soeur et moi lorsque nous étions petites, et j’ai appris à coudre avec elle. A la naissance de mon fils, en 2009, j’ai souhaité lui confectionner de petits accessoires de décoration, des coussins, doudous…
En 2011, mon mari et moi avons déménagé dans une grande maison à Nice où nous avons pu aménager une pièce en atelier avec un espace pour mon mari qui est graphiste et un espace pour installer la machine à coudre de ma grand-mère.
A la naissance de ma fille, mes envies de création se sont multipliées, puis des copines m’ont passées de petites commandes pour leurs enfants ou des amies… Ma famille m’a alors encouragée à développer mon activité et c’est ainsi qu’est né Plumette!

Quel est ton projet de développement pour Plumette?

J’aimerai développer une gamme d’accessoires pour les adultes! J’ai confectionné quelques coussins simples en draps anciens teints. C’est une demande de certains clients qui souhaitaient pouvoir eux aussi avoir des créations pour leur maison et non plus seulement pour leurs enfants.

Je vois que tu as déjà de nombreux distributeurs. As-tu envie de développer à l’étranger?

J’ai déjà un point de vente au Japon chez « Bonbon » et un nouveau au Koweit. Heureusement que mon mari me sert d’interprète car je ne suis pas très à l’aide avec l’anglais!

Peux-tu te décrire en 3 mots?

Famille
Soleil
Liberté

A quoi ressemble ta journée type?

C’est une journée assez simple en fin de compte!
Après avoir déposé les enfants à l’école, je prends un moment pour répondre aux mails reçus, faire le point sur les commandes en cours.
Je travaille à la maison ce qui demande une véritable organisation afin de ne pas tout mélanger, vie professionnelle et vie privée. En général, la matinée est consacrée aux découpes, à la préparation des tissus.
L’après-midi, je suis derrière la machine à coudre ou je fais les finitions à la main : pompoms, plumes, paillettes…
A 16h30, la journée de travail est terminée : je vais chercher les enfants à l’école et reprends ma vie de maman. Si je n’ai pas terminée une commande par exemple, je m’y remets le soir après avoir couchés les enfants.

A quoi ressemble ton dimanche matin idéal?

Le dimanche matin idéal serait une grasse matinée mais on oublie avec ma fille qui se lève à 7h pétante en pleine forme!!!
Je dirais donc : brunch avec les amis ou ballade en bord de mer…

Vis-tu dans une maison ou dans un appartement?

Depuis cet été, nous vivons dans un appartement à Vallonné. J’ai quand même aménagé un petit coin atelier mais cela l’oblige à être organisée et ordonnée car c’est vite le souk! Nous sommes en bordure de forêt, ce qui est idéal pour les enfants.

Quel style de déco aimes-tu?

J’aitoujours aimé chiner. Du coup, l’appartement est un mélange de meubles anciens, chinés ou de famille et quelques accessoires ramenés de voyages! J’aie ce mélange qui me fait me sentir dans un cocon…

Quel est le meilleur conseil que l’on t’ait donné? Et le pire?

« Fonce! », mon mari m’a encouragé à me consacré entièrement à mes créations, moi qui étais plein de doutes.
Le pire conseil : délocaliser ma production. Si Plumette se développe, j’aimerai plutôt faire confectionner mes créations par un Centre d’Aide par le Travail ou dans une association de jeunes femmes isolées qui aide à la réinsertion professionnelle.

Quels sont tes projets pour 2016?

Mon principal projet pour 2016 est de voyager! J’aimerai partager cette passion avec mes enfants. Concernant Plumette : développer la marque à l’étranger et surtout continuer à créer!

Quel sera ton prochain achat  juste pour toi?

Je pense une robe de la marque Louise Misha, ça tombe bien, c’est les soldes!

Modèle Roulotte - Louise Misha
Modèle Roulotte - Louise Misha

Le Portrait Chinois de Yohanna : 

Si tu étais un verbe… Rêver

Si tu étais un personnage de fiction… Punky Brewster

Si tu étais une capitale… Saint Louis au Sénégal!

Si tu étais un parfum/une odeur… La fleur d’oranger

Si tu étais un son… Une rivière

Si tu étais un matériau… Le coton

Si tu étais une couleur… Vert d’Eau

Si tu étais un autre job… Illustratrice de livres jeunesse

Si tu étais un plat… Des lasagnes!

Une bonne résolution pour 2016… Voyager et profiter de ma famille!

«La création a toujours fait partie de ma vie. J’organisais déjà des ateliers créatifs avec les enfants dans les centres où je travaillais. La création est un merveilleux support créatif!»

Aucun commentaire

Laisser un commentaire