Le Petit Atelier De Louise | Louise aime Tifenn
18493
single,single-post,postid-18493,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,boxed,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-7.8,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2,vc_responsive
Tifenn-TuAimes

22 Fév Louise aime Tifenn

Instagram est une vrai source d’informations, de découverte. Je suis fan! Et c’est grâce à cette plateforme que j’ai découvert le blog culinaire Tu Aimes.
Comme j’étais en plein refonte/réflexion sur ce que je voulais faire de l’Atelier, les visuels hyper léchés et gourmands de cette épicurienne m’ont donner envie de vous proposer quelques unes de ses recettes. Je lui ai même demandé d’imaginer une recette pour nous. Une recette que nous pourrions réaliser avec nos enfants.

Tifenn, la jolie maman qui se cache derrière cette question que nous posons souvent à ceux à qui vont déguster nos petits plats, s’est non seulement prêtée au jeu, mais elle a aussi embarqué l’une de ses filles dans laventure!

J’ai eu envie d’en savoir sur un peu plus sur cette very talented girl!

Qui se cache derrière Tu Aimes?

Une maman de deux jolies filles de 8 et 9 ans, passionnée de cuisine.

Où as-tu grandi? Est-ce ta ville natale?

Toujours en ville, entre Cholet où je suis née, Poitiers puis Lyon puis
Paris.

Où vis-tu?

Depuis 8 ans, j’ai quitté Paris pour m’installer à la campagne à 45 minutes de Bordeaux, au milieu des vignes. Jusqu’alors, je ne m’étais jamais posé la question d’où je pourrais vivre ailleurs qu’à Paris. Puis la famille s’est agrandie. J’ai commencé à plus m’intéresser à l’alimentation. En parallèle, à la campagne, les gens se reçoivent plus les uns chez les autres et vont moins au restaurant du fait des distances. La cuisine est progressivement devenue mon épicentre, ma salle de jeux pour expérimenter des recettes par poignées.

Tu Aimes est une très beau blog food, qu’est-ce qui t’a donné envie de le créer ? 

Le blog est pour moi la concrétisation d’un certain nombre de mes envies, comme partir à la rencontre de personnes inspirantes, comme planifier des escales dans les hot spots culinaires, comme former des duos créatifs avec certains cuisiniers comme cela a été le cas depuis le début de l’année avec Alejandro Cotorett et Marion Henon.

C’est aussi développer une certaine conception du goût et partager des recettes.

Loin de tout tracas, on se balade sur mon blog comme on va à la librairie, chez le disquaire ou comme on allait avant au video club. On vient y chercher un de mes coups de coeur, on tente le truc, on trouve de la matière pour cuisiner çi ou ça.

Quel est ton projet pour Tu Aimes? Quel est ton rêve?

Je souhaite partager toujours plus de recettes, découvrir toujours plus de nouveaux lieux, de nouveaux espaces de création culinaire. A partir du mois de Mai, le blog s’enrichira d’une nouvelle rubrique avec un foodtrip au Vietnam.

Vis-tu dans un appartement ou dans une maison?
Une maison, en fait une ancienne ferme réhabilitée au fur et à mesure durant ces 8 dernières années.
Comment as-tu décoré ta maison?
Très sobre. Les grands volumes ont été conservés. La maison est baignée de lumière, la pierre apparente omniprésente. Le style est épuré, contemporain dans des tons neutres et doux, ponctué par quelques oeuvres d’art contemporain très colorées offertes par des amis artistes de passage ou au gré des coups de coeur, et quelques tirages photos.
Quel est le meilleur conseil que l’on t’ait donné? Le pire?
Le meilleur conseil serait de travailler, d’essayer, de s’appliquer, dans quelque action que ce soit pour en retirer une satisfaction, de sortir de sa zone de confort.
Le pire, je l’ai déjà oublié.
A quoi ressemble ton dimanche matin idéal?
Ce serait rester au lit avec un café, des scones, des magazines, ou bien un joli brunch à Darwin au magasin général avec les filles au skate park.
Quel sera ton prochain achat plaisir juste pour toi?
Un Bamix M160 noir, un mixeur plongeant.

Le Portrait Chinois de Tifenn :

Si tu étais un verbe… Cuisiner

Si tu étais un personnage de fiction… Stéphane Bern? non je rigole… aucune idée!

Loin de tout tracas, on se balade sur mon blog comme on va à la librairie,
chez le disquaire ou comme on allait avant au video club. On vient y
chercher un de mes coups de coeur, on tente le truc, on trouve de la
matière pour cuisiner çi ou ça.

Si tu étais une capitale… Paris ou New York

Si tu étais un parfum/une fragrance… Le cumbava

Si tu étais un son… le son discret de la microplane zestant un agrume

Si tu étais une chanson?… la dernière de PJ Harvey

Si tu étais une matière… le lin ou la céramique.

Si tu étais une couleur… Grège

Si tu étais un autre job… Globetrotteuse

Si tu étais un plat… Je serai plutôt une salade composée

Aucun commentaire

Laisser un commentaire