Le Petit Atelier De Louise | Louise aime Pascale
18632
single,single-post,postid-18632,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,boxed,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-7.8,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2,vc_responsive
Paris au mois d'Août

29 Fév Louise aime Pascale

Je vous ai parlé, il y a quelques jours, de la nouvelle et très poétique collection de Paris au mois d’Août... Derrière cette jolie maison française, il y a une créatrice qui ne peut pas laisser indifférent : Pascale Daniel.

J’ai eu envie d’en savoir sur un peu plus sur cette very talented girl!

Où as-tu grandi? Est-ce ta ville natale?

Je suis née à Marseille  puis  j’ai grandi en Corse, en Afrique, puis en banlieue parisienne.

Quel a été votre parcours avant de lancer « Paris au mois d’Août » ?

Je n’ai jamais eu de plan de carrière après mes études mais j’ai longtemps travaillé dans l’industrie musicale, en maison de disques, puis en tant qu’auteur-compositeur.

La création reste mon fil conducteur.

Qu’est ce qui t’a « poussée » à créer « Paris au mois d’Août »?

La conviction qu’il avait une place pour développer une marque de luminaires.

Pascale Daniel
Pascale Daniel

L’envie de travailler avec des artisans au Bangladesh en n’utilisant que des techniques manuelles et dans un respect mutuel.
L‘envie  de me lancer dans un nouveau projet.
Le besoin d ‘indépendance.
Le besoin de créer.

Paris au mois d’août réunit tout ce qui  est important pour moi.

Comment vois-tu le développement de Paris au mois d’Août à présent? 

Je travaille encore sur la certification des certaines gammes de luminaires pour les différentes zones où la marque est bien implantée, notamment l’Australie et les Etats-Unis.

J’aimerais développer des partenariats avec d’autres marques et des enseignes.

Quel métier rêvais tu de faire quand tu étais petite?

Je m’imaginais en aventurière. Je ne rêvais pas vraiment d’un métier en particulier, mais plutôt de style de vie et de grands espaces.  Un style de vie qui allierait indépendance et mouvement.

J’ai toujours le même rêve.

A quoi ressemble ta journée type?

Toutes mes  journées  démarrent avec une longue ballade dans Paris avec mon amoureux et ma chienne. Ensuite, je  commence mon travail  dans mon showroom situé dans le 9ème. Et là, pas une journée ne ressemble à une autre …
J’essaie de caser un cours de yoga  Ashtanga aussi souvent que possible.
Nous avons la chance de vivre  dans un quartier vivant avec une multitude de lieux agréables.

Vis-tu dans un appartement ou dans une maison?

En appartement, mais j’aspire de plus en plus à vivre dans une maison. La nature me manque.
Je m’intéresse beaucoup aux constructions bioclimatiques.
Le mouvement des Tiny House me fascine également.

Quel est ton style en déco?

Le blanc ! Scandinave, méditerranéen, japonais… J’aime ce qui est doux et harmonieux pour mon intérieur, mais j’adore les mélanges et les partis pris audacieux chez les autres !

Quel est le meilleur conseil que l’on t’ait donné?

De suivre mon instinct!

Quels sont tes projets pour 2016?

Finir l’agencement de notre appartement.
Me poser un peu, puis repartir!  J’aimerais découvrir la Toscane que je ne connais pas encore.

Quel sera ton prochain achat plaisir juste pour toi?

Le livre Sapiens de Yuval Noah Harari  et des chaussures Vegan.

Le Portrait Chinois de Pascale :

Si tu étais un verbe… Avancer

Si tu étais un personnage de fiction… Un personnage de Jim Harrisson sans doute.

Je m’imaginais en aventurière. Je ne rêvais pas vraiment d’un métier en particulier, mais plutôt de style de vie et de grands espaces. Un style de vie qui allierait indépendance et mouvement.
J’ai toujours le même rêve…

Si tu étais une capitale… Lisbonne ou Barcelone

Si tu étais un parfum/une fragrance… La fleur d’Oranger

Si tu étais un son… J’aimerais être le vent dans les arbres

Si tu étais une chanson?… Paris au mois d’août!

Si tu étais une matière… le coton

Si tu étais une couleur… Blanc

Si tu étais un autre job… Pédiatre, vétérinaire, Architecte,  Ranger…

Si tu étais un plat… Je serai un pho vietnamien

Si tu étais une résolution… Une résolution de paix, j’espère

Aucun commentaire

Laisser un commentaire