Le Petit Atelier De Louise | #Design : Paris au mois d’août
18317
single,single-post,postid-18317,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,boxed,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-7.8,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2,vc_responsive
Kyoto-ouverture

30 Jan #Design : Paris au mois d’août

Nous arrivons à peine à bout du mois de Janvier, et c’est de Paris au mois d’août dont je vais vous parler…

Paris au mois d’Août est de ses maisons françaises de création pour qui l’éthique a autant d’importance que l’imagination et la qualité du travail d’exécution.
Lors d’un voyage en Asie, Pascale Daniel, la créatrice de Paris au mois d’Août, découvre l’Inde, le Bangladesh et les artisans textiles. Elle découvre notamment le tissage manuel du coton, travail long, minutieux et physique exclusivement effectué par les hommes.
L’impression au tampon, « block print », la sérigraphie manuelle, la broderie, autant de techniques traditionnelles, marques de qualité et d’authenticité qui viennent sublimer les créations de Paris au mois d’août.

Avec la volonté de sauvegarder ce savoir faire et grâce à un programme d’aide leur permettant de vivre et travailler dans leur région d’origine, Pascale Daniel a donc entamée une belle collaboration avec ces  tisserands bangladais pour tisser les voiles de coton qui seront transformés en suspensions, lampes à poser, appliques, abat-jours.

Ils tissent, pour Paris au mois d’août, des cotons d’une grande délicatesse entièrement à la main ce qui nécessitent des mois d’un travail précis.
Le coton est ensuite imprimé en sérigraphie manuelle ou par impression au tampon (block print), selon les motifs de nos collections.

Kyoto ©Paris au mois d'Août - Photo : Maia Flore | Stylisme : Elodie Rambaud
Kyoto ©Paris au mois d'Août - Photo : Maia Flore | Stylisme : Elodie Rambaud

Avec la volonté de sauvegarder leur savoir faire et grâce à un programme d’aide leur permettant de vivre et travailler dans leur région d’origine, Pascale Daniel a donc entamée une belle collaboration avec ses  tisserands bangladais pour tisser les voiles de coton qui seront transformés en suspensions, lampes à poser, appliques, abat-jours.

Keffieh ©Paris au mois d'Août - Photo : Maia Flore | Stylisme : Elodie Rambaud
Keffieh ©Paris au mois d'Août - Photo : Maia Flore | Stylisme : Elodie Rambaud
Misha - Gold ©Paris au mois d'Août - Photo : Maia Flore | Stylisme : Elodie Rambaud
Misha - Gold ©Paris au mois d'Août - Photo : Maia Flore | Stylisme : Elodie Rambaud
Misha fluo ©Paris au mois d'Août - Photo : Maia Flore | Stylisme : Elodie Rambaud
Misha fluo ©Paris au mois d'Août - Photo : Maia Flore | Stylisme : Elodie Rambaud
Kyoto indigo ©Paris au mois d'Août - Photo : Maia Flore | Stylisme : Elodie Rambaud
Kyoto indigo ©Paris au mois d'Août - Photo : Maia Flore | Stylisme : Elodie Rambaud
©Paris au mois d'Août - Photo : Maia Flore | Stylisme : Elodie Rambaud
©Paris au mois d'Août - Photo : Maia Flore | Stylisme : Elodie Rambaud

Les impressions et tissus sont déclinés dans les coloris les plus doux aux plus flashy bleu indigo, or, argent, blanc, orange fluo, rose, terre, lin et sable et se retrouvent aussi bien sur des suspensions que sur des lampes à poser ou des lampadaires aux formes de boules, de gouttes d’eau, etc.

Les créations de Pascale Daniel se retrouve sur sa boutique en ligne, dans son espace au 3 rue Timonier dans le 9ème arrondissement de Paris et même chez divers distributeurs à l’étranger.

Pour en savoir plus : Paris au mois d’août

Aucun commentaire

Laisser un commentaire